Le top 3 des meilleurs substituts nicotiniques pour arrêter de fumer

Publié le : 04 juillet 20223 mins de lecture

Il n’est pas facile d’arrêter de fumer lorsqu’on devient dépendant à la nicotine. Les tabacologues recommandent d’arrêter de manière progressive. C’est pour réduire les symptômes de manque comme le trouble de sommeil, la nervosité ou l’agitation. Le recours aux substituts nicotiniques est une solution efficace. Certains sont plus sollicités que d’autres.

Les pastilles à sucer

D’après les études, il n’existe pas de classement parce que le substitut nicotinique correspondant à chaque individu dépend du taux de nicotine qu’il consomme. Cette quantité est variable alors à chacun de choisir le substitut de nicotine qui lui convient. Ce qui est certain, c’est que la combinaison de plusieurs substituts est plus efficace. La pastille à sucer connaît un grand succès. Elles sont dissoutes sous 30 minutes au maximum. La pastille doit être sucée lentement pour absorber la nicotine de manière régulière et lente. C’est à travers les vaisseaux sanguins de la langue qu’elle pénètre dans l’organisme. Les différentes sortes de bonbons permettent d’oublier l’envie de fumer. Il y a plusieurs arômes selon les goûts de chacun. Les comprimés et pastilles à sucer sont d’excellentes alternatives de la cigarette pour les fumeurs.

La cigarette électronique

La majorité des fumeurs se tournent vers la cigarette électronique pour arrêter de fumer. En effet, celle-ci est un moyen efficace de réduction de la consommation de tabac. De nombreux fumeurs ont réussi à se défaire de la cigarette traditionnelle grâce à la cigarette électronique. Le vapotage réduit les développements des troubles cardiaques et respiratoires, des cancers et toutes autres maladies rattachées au tabac. Il existe une variété de cigarettes électroniques et d’e-liquides. Le choix se fait en fonction de l’expérience du vapotage. C’est un bon substitut nicotinique car la quantité de nicotine consommée quotidiennement peut être gérée plus facilement.

Le spray

Ce nouveau substitut nicotinique est également efficace dans le sevrage tabagique. Le spray réduit la dépendance à la nicotine de manière progressive. Le manque de nicotine se manifeste par de graves symptômes. Voilà pourquoi il est important d’utiliser des substituts nicotiniques pour réduire la dépendance. Le spray est déconseillé aux moins de 18 ans. Il ne faut pas dépasser quatre pulvérisations par heure pour ce type de substitut. 1 mg de nicotine est représenté par une pulvérisation. Pour chaque prise, il faut au maximum deux pulvérisations. En 24 heures, il ne faut pas prendre plus de 64 pulvérisations. Contrairement à d’autres substituts nicotiniques, il est interdit de fumer pendant le traitement par spray.